POURQUOI TAILLER L’ARGOUSIER À LA RÉCOLTE?

La récolte d'argousier

Nous avons commencé à étudier les nombreux cultivars d’argousier disponibles dans notre région et dans le monde entier en 2009. Tout en étudiant le meilleur moyen de cultiver cet arbuste en tant que culture commerciale, nous avons eu l’incroyable opportunité d’apprendre du président de l’assocoation des producteurs d’argousier européan. Agronome spécialisé dans l’argousier depuis plus de 35 ans, il a mis au point plusieurs des cultivars les plus reconnus au Canada.

Après des années d’apprentissage, nous sommes devenus une entreprise de vente en gros et sommes fiers d’offrir des variétés d’argousier les plus robustes, aux pépinières et aux producteurs fruitiers. Nos clients peuvent comptent maintenant sur nous pour les guider dans les techniques de culture appropriées afin de réussir une plantation productive. L’un des sujets les plus souvent abordés concerne les techniques d’élagage et de récolte de l’argousier.

La taille de l’argousier est une étape importante pour maximiser la santé et le rendement de votre verger.

Maintenir un verger d’argousiers bien élagué présente plusieurs avantages et la manière dont vos plantes réagiront à une taille régulière dépend grandement de l’espèce, de la sous-espèce et de la variété. L’objectif principal de l’élagage de l’argousier est de conserver une taille, une forme et une architecture appropriées afin de faciliter la récolte des fruits, d’optimiser l’exposition à la lumière pour une meilleure croissance des fruits ainsi que de produire et de maintenir de manière optimale le nombre de nouvelles branches. La taille régulière des branches mortes ou cassées, assure que votre plantation reste en bonne condition et vigoureuse. Cette tâche peut commencer dès la deuxième année de plantation. Il est préférable de tailler les branches inutiles à la fin de l’hiver ou au début du printemps, avant la rupture des bourgeons. Cela stimulera la croissance végétative. Soyez donc prudent dans vos coupes, car l’encombrement excessif des branches est un facteur important de faible rendement fruitier, en partie à cause de la faible quantité de lumière pénétrant dans les branches intérieures.

La taille à la récolte peut commencer lorsque votre arbuste a l’air à déborder de fruits, et doit être pratiquée sur le principe que toutes les branches seront remplacées dans un ordre spécifique sur une période de 3 à 4 ans. Il est préférable de faire quelques coupes importantes plutôt que de nombreuses petites coupes. Une branche coupée doit être lisse et inclinée pour favoriser le processus de guérison et éviter les maladies. Des sécateurs et des scies de taille bien entretenus sont indispensables pour une finition efficace et propre. Pour de meilleurs protocoles phytosanitaires, les outils doivent être nettoyés après la taille de chaque plante et affûtés régulièrement.

Le mode de récolte des baies d’argousier la plus commune consiste à couper les rameaux fructifères à chaque année de manière stratégique. La hauteur optimale pour la récolte manuelle, se situe entre 1,5 et 2,5 m (5-8 ‘). Les fruits sont ensuite congelé rapidement tout en restant sur la branche. Ensuite, une fois les fruits congelés, une simple vibration permet aux baies de tomber facilement de la branche. Un équipement de séparation commercial est également disponible pour cette tâche.

En Allemagne, les plantations entières sont récoltées par une coupe totale de l’arbuste en utilisant des machines de récolte spécialement conçues. Ces machines permettent de réduire les coûts et le temps de la récolte, mais elles causent une baisse importante de la production. La plupart des cultivars d’argousiers ne résistent pas au long terme à cette méthode de coupe extrême. Ce n’est donc pas la méthode de récolte la plus utile, car elle nécessite de très grandes plantations pouvant être alternées pour compenser la perte de récolte.

Les machines spécialisées pour récolter l'argousier en Allemagne.
Les machines spécialisées pour récolter l’argousier en Allemagne.

Les producteurs de la Baltique utilisent le plus souvent la méthode de “coupe inférieur” pour la récolte de l’argousier. Avec cette méthode, les plantes sont coupées à la hauteur de 60 cm (~ 2 ‘) après la première année de plantation, ce qui entraîne la formation de plusieurs branches à angles droits et étroits.  Lors de la première récolte, les branches les moins importantes et les plus faibles sont choisies en premier. Ils sont situés dans les parties intérieures de l’arbre. Il faut ensuite éclairsir le bas des arbustes pour faciliter la tonte. Pour les récoltes suivantes, les branches qui poussent contre les autres sont éliminées en premier, ensuite les branches avec un diamètre supérieur au tronc principale sont coupés, ce qui entraînera la formation d’un seul tronc. Éventuellement, le tronc principal devra être coupé pour former un nouvel arbuste à nombreuses branches.

THE IMPORTANCE OF PRUNING SEA BUCKTHORN. - modified leader
La méthode de récolte de “coupe inférieur” laisse finalement un arbuste qui doit être coupé pour former de nouvelles branches.

Le principal inconvénient de la méthode de coupe inférieure est que la coupe radicale du tronc principal provoque deux années vides avant que l’arbre ne soit reconstitué pour une récolte complète pendant encore 4 ans.

THE IMPORTANCE OF PRUNING SEA BUCKTHORN. - vertical split
Dessin de la méthode de fractionnement vertical.

Dans le but d’améliorer la méthode précédente, le taillage a été adapté pour créer deux parties égales dans l’arbre avec une différence d’âge d’un an entre les sections.

C’est ce qu’on appelle la méthode de fractionnement vertical (voir l’image pour une description visuelle de cette méthode). La scission verticale présente l’avantage de réduire la taille à l’entretien, de mieux pénétrer la lumière pour une meilleure production de fruits. L’arbre conserve naturellement la meilleure hauteur pour la récolte manuelle. Toutes les branches du côté récolté doivent être coupées, ce qui a pour résultat qu’on peut récolter deux fois et attendre qu’une seule année entre la prochaine récolte. L’arbuste est progressivement rajeunie en évitant une longue interruption des années de récolte. Cependant, cette méthode ne peut être utilisée que dans des vergers bien planifiés et bien entretenus, car lorsque la plante ne reçoit pas assez de ce dont elle a besoin, comme des nutriments, de l’eau ou du soleil, elle ne régénérera pas la branche enlevée.

Une troisième méthode utilisée par les producteurs européens est la méthode de scission horizontale, créée il y a 10 ans pour les jardiniers amateurs. Au début du printemps, les pousses annuelles sont pliées vers le bas. Les fruits forment sur les branches courbées, tandis que les nouvelles pousses végétatives poussent directement à partir des points les plus élevés, ce qui est causé par l’accumulation d’hormones de croissance due au géotropisme positif. Les parties inférieures des branches sont récoltées à l’automne, tandis que les nouvelles pousses restent intactes jusqu’au printemps suivant, où ce sera leur tour pour le processus de pliage. La méthode de scission horizontale est très douce et donne une belle plante. Dans certains cas, cela peut augmenter les rendements, mais plus important encore, la division horizontale ne connaît aucune année stérile. Néanmoins, cette méthode nécessite beaucoup de main-d’œuvre et, lorsqu’il y a quelques centaines d’arbustes dans une plantation, le travail peut être coûteux.

Exemples de la méthode de scission horizontale pour la culture et la récolte de l’argousier.
Exemples de la méthode de scission horizontale pour la culture et la récolte de l’argousier.
Croquis de la méthode de scission horizontale. Zone à couper indiqué en rouge.
Croquis de la méthode de scission horizontale. Zone à couper indiqué en rouge.

Enfin, selon le livre; L’argousier (Hippophae Rhamnoïdes L.): Production et utilisation, écrit par; Thomas S.C. Li et Thomas H. J. Beveridge, l’argousier pourrait bien fonctionner avec le système Open Center. Lors de la plantation, les semis non ramifiés et les boutures racinées sont taillés à environ 60 cm (2 ‘) et tous les boutons situés à moins de 30 cm (12 “) du sol sont éliminés du tronc, donnant un arbre en forme de vase. A la fin de la deuxième année, toutes les branches nouvellement développées à moins de 30 cm (12 “) du sol sont supprimées. Ensuite, il faut couper la branche principale potentielle, ainsi que toutes les petites branches inférieurs pour maintenir la hauteur souhaitée de moins de 2 m (6,5 pi). La taille doit être effectuée chaque année pour éviter les problèmes liés au vieillissement des arbres. La zone de fructification se déplace plus haut et à l’extérieur de la canopée et l’arbre prend progressivement une forme de parapluie. Le livre indique que ce système peut produire des zones ombragées pouvant éventuellement provoquer une mauvaise nouaison. Cependant, la partie supérieure à moyenne importante de la canopée devrait recevoir suffisamment de soleil et produire de grandes quantités de fruits de qualité. La réduction des zones ombrées doit être prise en compte lors de l’élagage.


En bout de ligne, faites attention aux principes de la taille et de la récolte de l’argousier. Mais rappelez-vous que la pratique rend parfait et si vous échouez, il y a des chances que vous puissiez vous rattraper plus tard. Un arbuste d’argousier sain se régénère facilement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *