Cultiver l’argousier -101

L’argousier est un arbuste à feuilles caduques de taille moyenne qui peut atteindre la taille d’un petit arbre. L’argousier porte un feuillage ressemblant au saule, mais d’un vert foncé qui brillent d’un éclat argenté au soleil. Un seul arbuste d’argousier peut atteindre la taille d’un gros lilas. Cette beauté produit des grappes de minuscules baies orange qui sont très recherchées pour leurs nutriments. La culture commerciale de l’argousier peut être un excellent moyen d’ajouter des revenus à votre ferme, en plus d’ajouter une source de nourriture très nutritive pour vos poules, vos vaches, vos chevaux et vos porcs!

 Cultiver l'argousier - nodules de frankia
Nodules de frankia qui pousse sur les racines du plants d’argousier.

Cette plante est parmis les plus favorable de nombreux professionnels en permaculture, en tant que meilleur choix pour la culture symbiotique. Le système racinaire étendu de l’argousier est capable de retenir le sol sur des pentes fragiles. Il est souvent planté parmi les autres fruitiers populaires dans les vergers commerciaux pour ses actinomycètes fixateurs d’azote (Frankia) qui se développent sur les rhizomes. Les racines d’argousiers peuvent également transformer des matières organiques et minérales insolubles en formes plus solubles lorsque les conditions du sol sont favorables (Lu, 1992). Dans les prairies canadiennes, les grands arbustes sont plantés en longues haies et servent de brise-vent, tandis qu’au Québec nous retrouvons l’argousier souvent planté en petits bosquets le long des autoroutes. 

Cultiver l’argousier.

L’argousier pousse bien dans de nombreuses régions d’Amérique du Nord, mais prospère mieux dans les zones climatiques 2 à 7, et dans les zones réceptrices 400 à 600 mm de précipitations par an. La hauteur de maturité moyenne de la plupart des cultivars de baies d’argousiers se situe entre 2 et 4 m (6 pi et 13 pi). Cependant, certaines sous-espèces peuvent atteindre 18m (59 pi) de hauteur, d’autres pas plus de 50 cm (1,5 pi). Les zones ensoleillées sont idéales pour la production de fruits et la croissance générale. Étant dioïques, il doit y avoir des plants mâles de la même espèce présents pour polliniser les femelles afin de produire des fruits. La pollinisation a lieu lorsque la température printanière arrive entre 6 et 10 ° C. A ce point, les fleurs femelles sont réceptives pendant environ 10 jours. Les fruits mûrissent 100 jours après la pollinisation. L’argousier peut adapté à de nombreux types de sol (à l’exception de l’argile) et est le plus heureux dans un sol ayant un pH compris entre 6 et 8. Nous recommandons un compost marin de bonne qualité, mais tout fumier fera l’affaire pour bien amender le sol avant la plantation ainsi qu’à touts les printemps par la suite. Les professionnels qui étudient les normes de production de l’argousier ont signalé que les pulvérisations foliaires contenant des micronutriments, Cu, Mo, Mn, I, B, Co et Zn, augmentaient le poids des fruits jusqu’à 34,5% (Mishulina 1976). En outre, l’arrosage pendant les mois chauds et secs (juillet – août) peut ajouter à la récolte en bout de ligne.

Cultiver l'argousier - argousier avec fruits sur branche
L’argousier du cultivar Sunny produit de très gros fruits.

Il existe de nombreux cultivars d’argousiers commerciaux sur le marché. La plupart ont été développés en Russie, en Chine, en Europe et au Canada. En réalité aucune baie d’argousier ne peut être considérée comme vraiment sucrée. Mais de nombreuses variétés ont été développées pour avoir moins d’épines et de fruits plus sucrés et savoureux possible. Le cultivar le plus cultivé d’Europe centrale et orientale s’appelle Sunny (Botaniceskaya). Ce cultivar a été développé initialement en Russie, mais a voyagé au fil des ans a travers l’Europe et l’Amérique du Nord. Il est très apprécié pour ses gros fruits juteux et gouteux.

C’est possible de se créer une plantation d’argousier avec des semences. Par contre, ces plantules seront génétiquement différentes du plant mère d’environ 30%. Un argousier sauvage est naturellement sujet aux grosses épines, aux drageons agressifs et aux fruits généralement amers / aigres. Lors de la plantation à partir de semences, vous ne savez jamais ce que vous obtiendrez. Vous courez la chance de vous retrouver avec un arbuste épineux ou des baies au goût extrêmement amer.

Certaines incertitudes quant à la nature envahissante de l’argousier ont été remises en question au fil des ans. Le Dr A. Bruvelis, expert de longue date en Europe dans le domaine de la propagation de l’argousier, déclare: “certains responsables (principalement en Grande-Bretagne) considèrent l’argousier comme une espèce envahissante. L’argousier n’a généralement pas été considéré comme un élément souhaitable sur les dunes de sable de l’est de l’Angleterre et du sud de l’Écosse en raison de la formation de bosquets épais et épineux dans zones de loisirs. L’argousier se reproduit prinpalement par les drageons et très, très rarement par les graines. Nous devons toujours garder à l’esprit qu’elles parlent de peuplements sauvages exclusivement sur des dunes de sable, où l’argousier est en mesure de rivaliser avec d’autres espèces. Considérant que l’argousier se propage principalement par les drageons, ils pourraient germer sur les parcelles avoisinantes autour des petits jardins privés et des arrière-cours urbaines. Dans les plantations commerciales, les drageons sont tondus avec de l’herbe.” 

L’argousier ne figure pas sur la liste des espèces envahissantes d’Amérique du Nord, mais vous devez garder à l’esprit les informations ci-dessus lors du choix du lieu de plantation de leurs arbustes. La croissance des arbustes d’argousier dans les zones sablonneuses se développera rapidement avec les drageons et les rhizomes horizontaux peuvent germer loin s’ils ne sont pas tondus régulièrement. Séparer les racines de la surface de 40 cm (16 pos) autour de la base de l’arbuste et l’enlever à 20 cm (8 pos) de la surface du sol peut contribuer de manière significative à la réduction de l’étalement indésirable.

Growing Sea Buckthorn - sea buckthorn root system diagram
L’élimination des racines superficielles réduira considérablement le drageonnage indésirable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *